• Aujourd'hui, avec le numérique on n'hésite pas à mitrailler dans tous les sens... ah, le chat qui dort ! Oh, le chat qui s'réveille ! Hé, le chat qui joue ! Allez j'en refais une ou deux des fois que j'aie loupé la première ! Et aussi une petite vidéo, des fois qu'on se rappelle plus comment il joue...

    Mais au siècle dernier, le numérique en était à ses premiers balbutiements... alors on faisait des diapos, c'était bien les diapos ! Mais fallait gérer les pellicules, fallait pas gâcher, alors on faisait beaucoup moins de photos... mais ça fait quand même plaisir de les revoir ! 

    Donc puisqu'on y est, v'là encore des photos photographiques de nos balades sur l'île Maurice...

     

    Maurice - 4


    8 commentaires
  • Alors si t'es à Maurice et que tu vas pas visiter le Jardin Pamplemousse, c'est que soit t'as pas envie, soit tu t'es trompé d'île et t'es à Marcel. Ce qui est regrettable, bien entendu.

    Donc nous on y est allés (au jardin, pas à Marcel) et on n'a pas été déçus. Y a des arbres, de l'eau, des nénuphars et des tas d'autres choses jardinesques du plus bel effet.

    Mais on n'a pas vu de pamplemousses.

     

    Maurice - 3


    13 commentaires
  • Pour ceusses qui prennent le train en marche et qui ont pas vu le premier épisode, je précise qu'il ne s'agit pas de mon copain Maurice, mais de l'île du même nom. Moi j'aime bien Maurice notez bien (mon copain) mais j'aurais pas eu l'idée sotte et grenue de partir en voyage de noces avec lui.

    Donc  où qu'on en était déjà ?... ah oui, j'me rappelle. Suivant notre bonne habitude, on avait loué une petite Mini-Moke pour le temps de notre séjour et hop, nous voilà partis en exploration...

     

    Maurice - 2


    14 commentaires
  • C'était au siècle dernier, en 1994. Et devinez ce qu'on a fait Françoise et moi ?

    On s'est mariés ! 

    - Ouais et alors ? me direz-vous, z'êtes pas les seuls ! Nous aussi on est mariés !

    - Bon ok, j'vais pas nous infliger les photos de notre mariage (ni celles de la nuit de noce, héhé) ! Juste celles de notre voyage de noces, là où's qu'on est allés.

    Et si ça vous dit, on commence par l'île Maurice...

     

    Maurice - 1


    15 commentaires
  • Pour changer un peu des p'tites fleurs printannières, voici un exposé plein d'intérêt sur nos amis les zanimos, et particulièrement celui qui nous a aidé à descendre de l'arbre, j'ai nommé le gorille...

     

    Blog de lesscorpionsdeouarzazate :Les Scorpions de Ouarzazate, LE GORILLE

    Le gorille est proche de l’homme. Surtout le dimanche derrière les barreaux de sa cage au zoo de Vincennes.

    Le gorille est fort comme un turc, mais il ne fait pas sa prière cinq fois par jour, ce n’est donc pas un vrai turc. D’ailleurs les turcs grimpent beaucoup moins bien aux arbres que les gorilles, ce qui prouve sans contestation possible qu’ils ne sont pas de vrais singes (je sens que je vais avoir des problèmes avec les Droits de l’Homme, SOS Racisme, Allah et la SPA…).

    La femelle du gorille est la gorillette et leur accouplement particulièrement bestial est identique à celui de l’homme. En effet, le gorille utilise couramment la position dite « du missionnaire », ce qui pourrait laisser croire que ceux-ci (les missionnaires) ont bien fait leur travail lors de leurs missions en Afrique.

    Leur union donne (celle du gorille et de la gorillette, car avec le missionnaire çà ne marche pas) de jolis petits gorillons qui sont beaucoup plus agiles pour monter dans les arbres que leurs proches cousins les durillons.

    Est-ce à dire que les missionnaires avaient des durillons ? Les durillons missionnaires étaient-ils catholiques ? Autant de questions que se posent les scientifiques depuis que l’homme est descendu de l’arbre où il vivait en communauté avec le gorille et le ouistiti.

    Le ouistiti étant le proche cousin du gorille, donc de l’homme, mais en beaucoup plus petit. Lors de leur coït, les ouistitis n’utilisent pas la position du missionnaire, car la ouistitite est trop petite pour être à la bonne hauteur par rapport à celui-ci (le missionnaire).

    Chose étonnante, les missionnaires n’ont pas ramené de leur mission la documentation qu’on aurait pu attendre de leur part. Mais les sœurs carmélites du couvent de Pouilly-les-Fuissey se sont  spécialisées dans le coït du ouistiti, à la suite de la visite des missionnaires à leur retour d’Afrique. 

     


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires