• Pour Laurence

     

    Aujourd’hui, je vais vous parler du glouton, animal que je ne connais pas, que je n’ai jamais vu, que je sais même pas à quoi ça ressemble, c’est vous dire si ma documentation va vous renseigner au plus haut point et si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à demander à quelqu’un d’autre.

     

    LE GLOUTON

    Le glouton a des dents. 

    Pour preuve, il vous suffira simplement de regarder la photo ci-dessus, prise un jour de Grande Colère, dans la cour de l’abbaye des Moines Crapoussins à Bézouotte-sur-Vingeanne, quand le Grand Père moine (attention hein, c’est pas un vrai grand-père puisque les moines n’ont généralement pas d’enfants. C’est juste le Chef des pères, donc le Grand Père. Sachant que les moines ne sont pas pères non plus, car leur père n’ayant pas eu d’enfant, ils ne peuvent pas être pères non plus) (c’est très compliqué les affaires familiales chez les moines). 

    Donc on en était à :

    « Quand le Grand Père moine refusa de donner son Caprice des Dieux à un pauvre glouton affamé qui ne demandait qu’un peu de compassion et de nourriture, surtout le fromage dont tous les gloutons sont friands, comme mon grand-père paternel qui adorait ça ».

    C’est pour ça qu’on voit bien les dents. 

    A part les dents, le glouton semble être un animal à fourrure, bien qu’on connaisse peu de manteaux de glouton dans le monde de la jet-set, sauf si on sait pas tout, ce qui est mon cas. 

    Le glouton a certainement quatre pattes, sinon ce serait un oiseau. Bien que pourquoi pas, car si vous prenez le cas du vautour, capable de repérer un Caprice des Dieux à plus de dix kilomètres et de se jeter dessus gloutonnement tel un vrai glouton comme mon grand-père, on peut avoir des doutes sur le nombre de pattes. 

    La femelle du glouton est la gloutonne. 

    Il semblerait qu’elle mange beaucoup, comme tous les gloutons et qu’elle ait un certain embonpoint, peut-être un peu de cholestérol, voire sans doute de l’hypertension, ce que nous a confirmé le docteur Archimède Cinspécialisé, spécialiste des moines gloutons qui mangent trop de Caprice des Dieux alors que des pâtes leur suffiraient, préparées amoureusement par le Chef des Pères de l’abbaye de Bézouotte-sur-Vingeanne (attention, ne pas confondre le Chef des Pères avec le Grand Père, car c’est seulement le Chef Cuisinier, contrairement au Grand Père qui est le Chef des Pères). 

    En plus, elle fait des petits gloutons chaque fois que le mâle glouton lui fait des petits. Les petits gloutons, appelés couramment petits gloutons, se nourrissent d’escargots, de nénuphars ou de Caprice des Dieux, fourni par les moines de Bézouotte-sur-Vingeanne. Du moins c’est ce qu’on peut imaginer, en fonction du peu de renseignements qu’on nous a fourni. 

    Et plus les petits gloutons grandissent, plus ils ont faim. Ce qui peut poser des problèmes au Grand Père des moines de Bézouotte-sur-Vingeanne, quand un glouton affamé lui montre les dents comme sur la photo. 

    Comme quoi la vie des moines n’est pas aussi facile que ce qu’on croit…

     

    Merci de votre attention


    36 commentaires
  • Encore une réelle virtualité

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Et si vous voulez savoir pourquoi y a une * au début de l'histoire, c'est pour vous   indiquer les adresses de Laurence sur ses blogs...
     Y a celle-là: ICI , c'est la meilleure.
     et y a aussi celle-là: LA , c'est la meilleure aussi.
     Vous pourrez y découvrir toutes ses merveilles de réalisations ! 

     


    26 commentaires

  • 26 commentaires

  • 28 commentaires

  • 22 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires