• Le château de Cascastel

    Après le samedi du Patrimoine, il restait le dimanche à occuper. Et avec la soif de culture culturelle que vous nous connaissez, nous n'allions pas en rester à la visite de la grotte et du village abandonné. 

    Nous jetâmes notre dévolu (car nous ne voulions pas le garder) sur le château de Cascastel, habituellement fermé au public car en pleine rénovation. C'est un château qui fait pas trop château, en plein milieu du village, même que si tu sais pas qu'il est là tu le vois pas.

    Dans la salle d'accueil y a des sculptures gypsiques en couleurs, les seules en France paraît-il. Un gros travail de rénovation quand on voit dans l'état où étaient les murs. Pour en savoir plus c'est ICI parce que j'vais pas recopier tout le baratin de wikipédia pour vous, même si j'vous aime bien.

     

    Journées du Patrimoine - 3


    28 commentaires
  • Périllos, le village abandonné

    Après la visite de la grotte de Tautavel, nous roulassionnâmes en direction d'ailleurs afin, dans un premier temps, de trouver un coin sympa pour pique-niquer et dans un deuxième temps d'aller visiter Périllos, village abandonné sur sa butte avec plus personne dedans.

    D'abord, en imaginant que vous ayez envie d'en savoir plus, c'est ICI

    Ensuite, il faut préciser que certaines associations de bénévoles reconstruisent et remettent en état peu à peu le village, dans le but de on sait pas quoi. 

    Mais en attendant, c'est vrai qu'y avait plus personne, à part nous jusqu'à ce qu'on s'en aille...

     

    Journées du Patrimoine - 2


    17 commentaires
  • La Caune de l'Arago

    Quittons un peu the Maroc marocain, pour nous consacrer aux Journées du Patrimoine bien de chez nous. Avec Martine et Patrick (ma belle-soeur et mon beauf), nous décidâmes en cette occasion de faire culturel...

    Donc, après une intense réflexion, nous z'optâmes samedi pour la visite de la Caune de l'Arago. Pour ceusses d'entre vous qui connaissent pas, c'est la grotte où a été découvert le fameux "Homme de Tautavel", très vieux et extrêmement préhistorique.

    Sachant que cet endroit n'est généralement pas ouvert au public à cause des fouilles en cours, si vous voulez tout savoir sur cet endroit intéressant, c'est ICI.

    Faut sacrément grimper pour y aller et la visite aurait été plutôt décevante s'il n'y avait pas eu les explications très explicatives de la sympathique archéologue qui nous a accueillis... Car la grotte par elle-même est plutôt du genre foutoir archéologique, avec des tas d'échafaudages pas du tout d'époque...

    Allez, suivez nous si voulvoul...

     

    Journées du Patrimoine


    20 commentaires
  • Nous voici repartis après avoir visité l'aqueduc et dit au revoir à Ansignan qui nous a même pas répondu. Et quand tu vas dans la direction où on va, tu finis par arriver au barrage sur l'Agly, qui forme comme qui dirait un lac de barrage.

    Y a de l'eau et des pêcheurs dedans et des campeurs autour. C'est pas dit qu'on vienne pas planter la guitoune par là un jour ou l'autre. Ou plutôt dans le p'tit coin du premier épisode, c'est plus intime...

    Et après avoir bien zoomé sur le château de Queribus, on a fini par rentrer chez nous.

    Et voilà.

     

    Un dimanche au bord de l'eau - 3


    23 commentaires
  • Donc, voilà l'aqueduc romain que j'vous ai parlé dans le premier épisode de cette pièce en trois actes.

    Il s'agit d'un grand pont au-dessus de la vallée de l'Agly, qui servait - et sert encore - à faire passer de l'eau au-dessus de l'eau, afin qu'elle puisse aller ailleurs que là où elle va d'habitude.

    Et les Romains, pas bêtes, ont également pensé à faire traverser les gens et même les charrettes, en fabriquant un passage sous l'aqueduc. 

    On a bien regardé pendant qu'on était là: y a plus de Romains, mais tout est encore en état. Comme quoi à l'époque, la garantie fonctionnait plus de deux ans...

     


    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique