• Quand t'as passé la nuit au bivouac, y a de grandes chances qu'il y ait du sable dans le coin... donc un grand pied en perspective au moment du départ en buggys ! Par contre faut pas être trop manche, sinon c'est le "bourbage" assuré. Mais z'heureusement un buggy c'est plus facile à désensabler qu'un 4x4 !

    Alors on fait vroum-vroum dans les creux et les bosses et c'est vraiment un régal... mais si t'as pas l'habitude et que t'évites pas bien les ornières, le buggy a vite fait de se remplir de sable et après faut le vider !

    Alors, applique-toi un peu hein !

     


    20 commentaires
  • Souvent les gens qui viennent faire un circuit veulent dormir en bivouac dans le désert. Et les bivouacs c'est pas ça qui manque... y a des bivouacs fixes et des bivouacs mobiles installés juste pour une nuit. Y a des grands bivouacs pour accueillir plein de monde, avec le groupe folklorique qui vous accueille, et des petits bivouacs, plus intimes avec juste un ou deux gars qui chantent au coin du feu en tapant sur leurs jumbees.

    C'est dépaysant tout ça pour le touriste qui vient pour la première fois... 

    Moi j'aimerais bien le faire pour la première fois, mais c'est trop tard ! lol !

     


    19 commentaires
  • Vous savez toutes z'et tous qu'on n'était pas au Maroc Françoise et moi pour cultiver des patates ni pour s'initier à la culture du couscous, mais bel et bien pour faire des circuits sur les pistes avec des clients, en buggys, en 4x4 et en patins à roulettes.

    Mais on a très vite abandonné le patin à roulettes, qui roulait très mal dans le sable. C'est pour ça que j'ai aucune photo de circuit en patins à roulettes.

    Tant pis.

     


    16 commentaires
  • On connaît la vie de tous les jours chez nous, avec les bagnoles, la télé et les tablettes, mais on connaît moins la vie au bled...

    Au bled y a des gens qui n'ont pas de bagnole, pas de télé et même pas de téléphone. Et figurez-vous qu'ils arrivent à vivre ! C'est un peu la vie de nos paysans il y a 50 ans, mais c'est pas pour ça qu'ils sont forcément malheureux. C'est leur vie, ils ne connaissent que ça et en définitive c'est pas si mal.

    Par contre, peu à peu l'électricité arrive dans les villages les plus reculés, donc la télé suit. Et là, les jeunes découvrent un autre monde qui les attire plus que garder les chèvres ou cultiver les poireaux... et petit à petit ils quittent le bled pour aller chercher fortune à la ville... certains sont malins et s'en sortent bien, mais beaucoup finissent souvent dans les bidonvilles...

     


    21 commentaires
  • La grande région autour de Ouarzazate, c'est-à-dire en gros le sud-est du Maroc, est la région des kasbahs. Y en a aussi ailleurs, mais en moins grande quantité. Parce que c'était la route des caravanes et les constructeurs de ces belles bâtisses faisaient partie des tribus nomades qui décidaient de se sédentariser.

    Tout ça pour vous dire que les kasbahs (le dico écrit casbah, mais moi j'trouve que ça fait pas assez exotique, tique tique) c'est pas ça qui manque dans le coin. Dommage que la plupart sont en ruine, car aujourd'hui pour bien montrer qu'on est riche on construit des cubes en béton, le plus moche possible et complètement inefficaces au niveau isolation.

    Donc en veux-tu, en voilà...

     


    17 commentaires