• J'ai pas toujours le temps de participer aux défis lancés ici ou là, mais en voilà un pour lequel j'avais ce qu'il fallait... c'est le défi 216 de Mildéfis de Lydie "fruits sur un arbre ou tombés" 

    Et pour ça, voilà deux petites blagues pas méchantes pour étonner les bergers ou les éventuels nomades qui passeraient sous ces arbres...

     


    20 commentaires
  • On quitte M'harech après avoir promis à Brahim qu'on reviendra... et nous voilà sur la piste de Tafraout du Sud, qui n'a pas changé. Tafraout n'a pas changé non plus et l'auberge de Saïd - le frère de Brahim - est toujours à la même place.

    On se retrouve avec beaucoup de plaisir autour du traditionnel thé de bienvenue. Et on profite de la halte pour réparer un pneu qui a fricoté avec une épine d'acacia...

    Mais comme qui dirait qu'on n'est pas d'ici, on dit au revoir à Saïd et on file, dans l'intention de s'arrêter sur notre chemin à "Dinausaur Kem-Kem", l'auberge du troisième frère, Mohamed. Mais il n'était pas là, parti préparer le ravitaillement en carburant pour un rallye féminin qui doit passer par là.

    Dommage... on le verra peut-être la prochaine fois...

     


    25 commentaires
  • Impossible pour nous d'aller au Maroc sans aller au moins une fois à M'harech. Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois si vous vous rappelez... un endroit magique, Brahim et sa p'tite famille, tout ça...

    Eh ben c'est fait ! On y a retrouvé nos habitudes, bien que ça ait beaucoup changé depuis qu'on connait les lieux !

    La passe entre les montagnes s'est assagie et a perdu beaucoup de son côté sauvage au profit d'un jardin bien rangé. L'auberge s'est étendue et a gagné en confort, tout en gardant le côté "auberge du désert". 

    Et cette fois, nous avons découvert la dernière nouveauté: la piscine !... ça fait pas très "désert" c'est sûr ! Mais en été, avec 50° à l'ombre, ce sera le bonheur !

     

    M'harech


    25 commentaires
  • Quand vous voulez aller voir l'escalier céleste* en passant par là où on est passés, c'est facile:

    - Après avoir tourné à gauche sur la piste devant l'acacia, vous attendez de voir un mouton et vous tournez à droite. Après c'est tout droit jusqu'au coin où on a campé. Une fois là, regardez d'où vient le vent et suivez le jusqu'à El Jorf.

    Et là vous êtes pas du tout encore arrivés. Le mieux c'est de demander sur place parce que il faut trouver la bonne piste, traverser l'oued Gheriss, tout ça et c'est trop long à vous expliquer. Et en plus j'suis sûr que vous vous rappellerez même pas mes explications explicatives.

    Mais nous on y est arrivés sans problème car j'avais tout bien briffé notre Duster francaoui avant de partir... 

     

    Camping et brochettes

    *L'escalier céleste a été imaginé et réalisé en 1980 par l'artiste allemand Hannsjoerg Voth en plein désert dans la plaine de Mahra, au nord-ouest d'Erfoud.

    Il a également réalisé par la suite la Spirale d'Or et la Cité d'Orion. Ces trois œuvres sont devenues un pôle d'attraction incontournable pour les amoureux des pistes et du désert.

     


    24 commentaires
  • Alors malins comme vous êtes, vous vous doutez bien qu'une fois au Maroc on n'allait pas se contenter de rester entre quatre murs... Damienne et Christian étant disponibles pour quelques jours, nous décidâmes donc de partir en vadrouille sur nos pistes, histoire de vérifier qu'elles étaient toujours là.

    Et hop, on embarque les tentes, les matelas, les oreillers, les duvets, les frigos, les tables, les chaises, le camping-gaz, les lampes, le pq et encore des trucs et des machins que j'te dis pas comme les bagnoles étaient remplies...

    Et c'est parti pour un tour...

     


    21 commentaires