• Dernier jour, avant de retourner prendre l'avion à Dakar... en allant faire un tour sur la plage de Sally, on fait une rencontre très sympa: un gars joue avec un petit singe apprivoisé. Evidemment on s'approche et on fait connaissance... le petit singe n'est pas farouche et a vite fait de nous adopter !

     


    14 commentaires
  • La femme de Pap vit dans sa famille, dans un village éloigné et Pap ne l'a pas vue depuis deux ans... comme nous avons une voiture, il nous propose d'aller la voir, ce que nous acceptons avec plaisir !

    Et nous voici arrivés au village, devant la maison familiale. Deux femmes sortent de la maison, nous font un petit salut de la tête et s'éloignent. A l'intérieur, Pap retrouve son fils avec joie, mais celui-ci a un peu peur de nous car il n'a encore jamais vu de blanc...

    "Pap, ta femme n'est pas là ?" nous étonnons-nous. "Bien sûr que si elle est là ! Vous l'avez pas vue en arrivant, elle sortait avec sa sœur !".....

    Faut le faire non ? Deux ans qu'ils se sont pas vus et ils se croisent sans même se dire un mot ! Ceci dit, elles sont revenues peu après et tout le monde s'est retrouvé devant le riz au poisson traditionnel !

     

    Dans la famille de Pap

    Quelques jours après, nous sommes allés dans le village du père de Pap... Pap demande à Françoise de conduire pour arriver au village et le voilà à faire des signes à tout le monde, tout fier d'être conduit par une femme !

     

    Dans la famille de Pap


    12 commentaires
  •  Au nord-est de Dakar il y a le lac rose, qui comme vous vous en doutez, est un lac de couleur rose, dont l'eau est rose. Et pourquoi qu'elle est rose ? me demanderez-vous étonnés à juste titre.

    - Eh ben, vous répondrai-je doctement, c'est à cause d'une bactérie qui fabrique un pigment rouge pour résister à la concentration de sel. Parce que je dois z'également vous préciser que ce lac est extrêmement beaucoup salé. Donc si un jour vous tombez dans une salière, dépêchez-vous de fabriquer du pigment rouge, vous verrez ça ira mieux après.

    Ici on ramasse le sel, comme vous pouvez le voir sur les photos là-d'sous, c'est une des richesses locales. 

     


    14 commentaires
  • Nous voilà invités dans la famille de Françoise à M'bour... riz au poisson traditionnel au menu, servi dans la bassine émaillée où on pioche avec les doigts, ou avec une cuillère pour nous (c'est plus prudent !).

    Ensuite, musique ! Du moins tam-tam et chants... et que la danse commence !

     


    11 commentaires
  • "Tu vas voir, le port de M'bour c'est plus grand que le port d'Amsterdam", nous dit Pap... et en effet c'est grand, mais ça ressemble plutôt à une plage encombrée de claies dans tous les sens, de poissons coupés à même le sable, de barques de pêcheurs qui abordent pour livrer leur récolte dans des bassines ou des cageots portés sur la tête...

    Et l'odeur... hou lala ! Françoise a tenu bon une demi-heure, mais il a fallu partir très vite ensuite...

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique