• LE COMMISSAIRE NOUABOIRE AU MAROC (suite)

    Et voilà la suite de l'angoissante enquête, pour ceusses qui ont vu le début et qui voudraient bien arriver à comprendre ce qu'il se passe... moi j'ai pas encore compris...

     

    Résumé de l’épisode précédent : les amis du cheval du commissaire l’appellent Monbidet (le cheval, pas le commissaire).

     « Que fais-je ici, où suis-je et que s’est-il passé ? » dit le commissaire Nouaboire à tout hasard, en se réveillant dans un lit immaculé de taches de toutes sortes, avec un léger relent de harira.

    - « Titi fouti la tîte dans l’mur » répondit l’infirmier en servant le thé à la menthe dans la perfusion.

    - « Hi-han » répondit Monbidet, qui répondait toujours comme çà dans les cas graves. Et voir son maître alité dans un lit d’hôpital, était de l’avis du cheval un cas grave, puisque de façon habituelle il se trouvait à califourchon sur lui ( le commissaire, pas le cheval)(le commissaire à califourchon sur le cheval et non le cheval sur le commissaire)(c’est logique).

    - « Heu » dit alors notre héros.

    - « Qui eux ? » répondit l’infirmier en rajoutant une dose de sucre en poudre dans la perfusion.

    - « Comment le saurais-je t’est-ce que ? » dit alors notre vaillant commissaire, avec une logique imparable permettant d’imaginer que la logique étant ce qu’elle est, n’est pas forcément la plus logique.

    - « Si ti as plus mal à la tîte, ti peux sortir ou lieu di dire di couneries » ajouta l’infirmier en débranchant la théière. 

    Le soleil éblouissant éblouit un instant l’œil gauche de notre ami, car le choc contre le rempart avait cassé la moitié de ses lunettes de soleil achetées à Beni Mtir après de nombreuses négociations hasardeuses.

    « Maintenant, il s’agit d’agir » se dit-il en aparté en lui-même.

    « Hi-han » se dit également le cheval, car il se disait toujours çà dans les cas graves.

    Et ils se dirigèrent tous deux comme un seul homme vers le centre de la ville de Mèknes, qui comme tout le monde le sait, se trouve au centre-ville. 

    L’épisode suivant nous fera-t-il découvrir cette énigme insoutenable au suspens angoissant ? Nous le saurons dans… heu, l’épisode suivant.

    « LE COMMISSAIRE NOUABOIRE AU MAROCLa news est pas partie... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Mars 2016 à 12:03

    T'es dur avec nous ....quel suspens !!! Allez vite te fais pas prier .......yes cool bises 

    2
    Mardi 22 Mars 2016 à 13:05

    a dada sur monbidet ! hihihi... 

    3
    Mardi 22 Mars 2016 à 14:26

    Ben à mon avis ils ne vont pas être déçus car le centre de Meknès est bien beau !

    Bonne soirée.

    4
    Mardi 22 Mars 2016 à 23:03

    Coucou Luc,

    je ne savais pas que les chevaux faisaient hi han! T'es sûr que ce n'est pas un baudet!

    Hé,moi je souhaite ma perfusion sans sucre! Les marocains qui me connaissent me font le thé à la menthe sans sucre!

    Ben j'essaie de calmer mon angoisse face à ce suspens délirant!

    Gros bisous.

      • Samedi 20 Mars à 13:17

        Alors si tu veux montrer que tu connais et que t'es pas "touriste", tu leur dis: "laékhalik, a tey bla soukar" (s'il te plaît, le thé sans sucre) yes

    5
    Samedi 20 Mars à 12:52

    t'es pas le seul à avoir pas compris mdrrr

    ben oui j'ai pas reçu l'alerte ??? t'as fait comme moi hier j'ai posté trop tôt la 2ème partie des villages préférés des français et impossible de la reprendre tant pis je l'aurai posté aujourd'hui..

    moi j'adore le cheval qui fait hihan dans l'histoire je sais pas pourquoi je veux un âne à majorque vu que les chevaux font hihan ! ah ah ha..

    bon la suite dans le centre ville de Meknès que baba semble bien connaitre ???

    un bizou et un bon samedi à tous les deux les potes et aux matous aussi bibi flo

    6
    Samedi 20 Mars à 12:58

    Bonjour Lucky

    Trop long d'attendre, vite la suite...he hi han j'adore...hehe

    Bon weekend avec le soleil mais un peu frais..

    A lundi gros bisous à vous deux...Jasmine.♥

    7
    Samedi 20 Mars à 13:00

    Tu m'étonnes que c'est insoutenable toute cette affaire, mais comme le célèbre bidet et son commissaire doivent aller dans le centre ville, au souk ils vont pouvoir trouver des affaires, lol, bisous à vous deux JL

    8
    Samedi 20 Mars à 14:03

    Coucou,

    Moi non plus, je n'ai pas reçu l'alerte.

    Bon allez passons à la suite de cette histoire halletante. Vivement la suite.

    Bisous et bonne journée à vous 2

    9
    Samedi 20 Mars à 14:04
    J'aime bien le terme "en aparté lui même"... décidément les aventures du commissaire nous tiennent en haleine.. En ce moment le Ekla déconne... j'ai un billet qui n'est pas passé comme il faut... Bon week end gros bisous
    10
    Samedi 20 Mars à 14:12

    Bonjour Lucky 

    Tu peux me croire que j'ai fait beaucoup d'efforts pour comprendre, je crois monbidet  n'a pas compris non plus, j'ai relu plusieurs fois mais compte tenu que je m'éclatais la tête sur le bureau tellement que je riais;  comment comprendre ton histoire complètement tarabiscotée et tellement farfelue de son vrai nom et je suis allée jusqu'au centre de Meknés qui se trouve au centre et je n'ai rien compris à l('énigme alors, je me trouve dans l(obligation d'attendre le prochain épisode car monbidet n'a pas voulu vendre la mèche qu'il n'avait pas, bon j'ai compris un truc c'est qu'il avait cassé la moitié de ses lunettes ...où était l'autre moitié ? 

    Merci mon ami de me régaler de ton humour imparable et "inoxydable"...Le puits sans fond de la connetterie qui c'est ?...c'est toi ! mdr

    Bonne journée et gros bisous à vous deux

    Méline

    11
    Samedi 20 Mars à 14:13

    Heureusement qu'ils sont deux pour faire cette difficile enquête! De hi-han en hi-han tout va s'arranger ! Comme les autres j'attends la suite avec impatience.
    Bisous et bonne journée

    12
    Samedi 20 Mars à 14:33

    Un petit coucou avant le rugby !! . Pas fan mais j'aime regarder une partie à la télé . Vent glacial alors ce sera un après midi au chaud . Bon weekend à vous deux , escapade , 

    13
    Samedi 20 Mars à 15:04

    Je me revois il y a cinq ans en arrière, le bug a été important...Mdrrr

    J'assiste à cette enquête dans cette ville captivante pour les raisons que tu connais !

    La suite..la suite....

    Bon week end

    14
    Samedi 20 Mars à 15:28

    Ti joues avic li nerfs di lecteurs ! Bon dimanche, Chris.

    15
    Samedi 20 Mars à 15:52

    le bug a été très important mais cela valait la peine d'attendre hi han , hi han

    A deux tout va s'arranger lol lol

    Bon samedi ensoleillé,chouette,

    Bises amicales à tous les deux

    Christiane

    16
    Samedi 20 Mars à 20:23

    Bonsoir Lucky. Monbidet ne semble pas très affecté d'avoir provoqué l'accident du commissaire. Tu m'as bien fait rire. Bonne soirée et bisous

    17
    Samedi 20 Mars à 21:48
    Bon ! C’est le cheval qu’est à califourchon alors ?? Faudra me reexpliquer lol
    18
    Dimanche 21 Mars à 10:59

    Ba dis donc, avec un commissaire comme ça, sont pas sortie de l'auberge..

    Trop marrante cette histoire .

    Passe un bon dimanche.

    Bise

     

    19
    Dimanche 21 Mars à 11:29

    Ah oui, quand même, çà a bien avancé là ! j'ai lu tout haut, c'est plus marrant he
    J'y tit pigi li langige de là-bas, par contre le cheval ... lol !
    A bientôt pour la suite bien évidemment.
    Bi diminche i vous dix

    20
    Dimanche 21 Mars à 19:07

    Haletant cet épisode !!!! Quand connaitrons nous la suite, j'ai hâte ?

    Bonne soirée à vous deux, bises, à bientôt Lucky !

    21
    Dimanche 21 Mars à 20:43

    Bonsoir 

    Pour sa première enquête au Maroc ça commence mal pour notre héros , la tête dans le mur , c'est du costaud les remparts de Meknès ... En plus de ses malheurs, j'espère qu'il n'est pas diabétique ? une dose de sucre en poudre dans la perf ça peut faire des dégâts ...  Bonne soirée 

    22
    Dimanche 21 Mars à 21:17

    Bonsoir Lucky,

    Heureusement, l'histoire est passionnante, ce qui fait que l'on n'oublie pas car le résumé du précédent épisode est plus que court. Ouf, ça va j'ai bonne mémoire quand ça arrange mon cerveau. 

    Monbidet fait souvent hi han ce qui veut dire que les cas sont souvent graves. Quelle embrouille avec "à califourchon". J'ai quand même relu trois fois la phrase. Comment ça, suis bête ? Ben non c'est juste toi qui est compliqué. 

    Le commissaire est un peu dans les vapes, faudrait peut-être mettre plus de sucre dans la perf. Oui ça doit être ça. Parait que le sucre ça requinque bien alors... Chez nous, ça aurait été de gnaule mais au Maroc, y a pas. Mais non, pas de gnaule dans la perf mais directement dans le glou glou. 

    L'embrouille aussi avec la logique mais moins embrouille qu' à califourchon. Non seulement faut suivre le commissaire mais faut aussi suivre le Lucky.

    Et voilà faut attendre la suite, tu nous fais languir. Mais non, suis pas en retard, suis venue hier soir avant d'éteindre ma petite machine. Le commissaire Nouaboire est le livre de chevet. 

    En attendant le prochain épisode, tu me fais bien rire. J'aime ta façon de raconter les histoires, c'est génial. Pas mécontente de te connaître.

    Bonne soirée et bisous à vous deux.

    23
    Lundi 22 Mars à 06:42

    ღ Bonjour  LUC

    ღ C'est avec un agréable plaisir

    ღ Que je prends le temps de passer 

    ღ Dans ton jardin d' imagination 

    ღ Pour te souhaiter une belle semaine 

    ღ Ici un weekend super venteux 

    ღ Malgré le soleil et le ciel bleu 

    ღ Je t'envoie une corbeille de tendresse

    ღ Amitié +  une pluie de bisous de ton amie

    ღ Bon j'espère que Monbidet n'est pas diabétique !!!!!!!!

    24
    Lundi 22 Mars à 10:22

    bonjour Luck trop drole

    vite la suite

    belle journée et gros bisous

    Elyci

     
    25
    Mardi 23 Mars à 05:52

    Re Bonjour

    Bon je retourne finir ma bafouille car ici ...je repars avec autant de prune que j'ai cueillie

    A tout de suite ailleurs

    Méline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :