• ENIGME POLICIERE VERITABLE

    « Monsieur le commissaire, je viens porter plainte car on m’a volé le bout »

    - Ah ah, voyons çà, asseyez-vous, ne restez pas debout.

    - Non un seul, pas deux, mon commissaire.

    - Un seul quoi ?

    - Un seul bout .

    - Qu’est-ce qui bout ?  demanda alors le commissaire Nouaboire, celui à qui on ne la fait pas.

    - Rien ne bout. Et je préfère rester debout pour vous parler de mon bout .

    - Racontez-moi tout jusqu’au bout, sans tabou.

    - Voilà. J’allais arriver au bout, quand soudain il a disparu.

    - Quoi donc ? 

    - Le bout.

    - Le bout d’où ? 

    - Bout doux ? Non, mon commissaire, le bout d’a...

    - Quel bouddha ? 

    - Le bout d’après le début.

    - Commencez par le début alors, sinon nous n’en verrons jamais le bout.

    - C’est justement le bout qu’on m’a volé. J’avançais en pensant « le bout tarde »…

    - Vous étiez enrhumé ?

    - Non pourquoi ?

    - Vous me parlez bien de moutarde ?

    - Non, le bout tarde.

    - Denez mon bouchoir, bouchez-vous.

    - Non, chez moi.

    - Qu’est-ce qu’il y a chez vous ?

    - Le bout qui a disparu.

    - Il n’est pas chez vous, puisqu’il a disparu. Vous ne pouvez pas porter plainte pour un bout qui manque.

    - C’était pourtant le meilleur, mon commissaire. Je suis au bout du rouleau.

    - Vous m’agacez et je bous avec votre bout sans tabou qui tarde. Allez voir aux objets trouvés.

    - C’est sans objet, puisque je ne l’ai plus.

    - Si votre plainte est sans objet, nous arrivons au bout.

    - Donc vous l’avez trouvé ?

    - Quoi donc ?

    - Le bout, puisque nous y arrivons.

    - Oui.

     

    « Encore une affaire résolue avec brio » pensait le commissaire Nouaboire, chevauchant son fier destrier dans le soleil en ombre chinoise (le fier destrier, pas le soleil), sur le chemin d’une justice équitable et chantonnant (le commissaire, pas la justice) :

    « iame pour un long somme commissaire qui are going atome » en anglais très approximatif.

    « Vous avez été sages, voilà une image !Le retour au soleil »

  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Mai 2016 à 08:13

    C'est une histoire qui a mon avis va faire du boucan !

    Bonne journée, elle sera ensoleillée chez nous...

    2
    Mardi 24 Mai 2016 à 08:23

    Quel Bougre de c.. ce commissaire! Un vrai bourrin!

    Il n'a pas suffisamment lu tous ses bouquins policiers!

    C'est un bouseux de première!

    Allez bises mon copain!

    Gigi

    3
    Mardi 24 Mai 2016 à 08:58

    il fallait vraiment lire cette histoire jusqu'au bout !!!!

    Bonne journée et à bientôt ..Jacques

    4
    Mardi 24 Mai 2016 à 10:45

    Ah ben ça, c'est le bouquet ! ... LLe bout qu'est quoi? Le bout qu'est à l'autre bout ! Mais à l'autre bout y a rien. Ben faut aller jusqu'au bout. Ah !! A ller jusqu'au bout du bout ? Tout juste Auguste.

    5
    Mardi 24 Mai 2016 à 10:48

    Tous ces éléments mis bout à bout, on fini en effet par en voir le bout !!!! très très bonne énigme, pas si simple qu'il n'y parait he

    Bouzou Luc   Bonne journée

    6
    Mardi 24 Mai 2016 à 12:31

    J'ai eu du mal à rester debout, j'ai perdu le bout du fil, JL

    7
    Mardi 24 Mai 2016 à 12:50

    mais il est ou ou ou ou ou ... le bout !!!!

    arf le commissaire nouraboire commence à me taper sur le bout hein !!!

    bien le boujour monsieur

    le boubou du midi !!! hihihi flo

    8
    Mardi 24 Mai 2016 à 13:22

    Bonjour Luck ! Oh une histoire à dormir de... bout ! bon mardi ! bisous !

    9
    Mardi 24 Mai 2016 à 13:38

    Et alors il est ou....le bout...............

    Belle journée Lucky et gros bisous au bout.........Du nez (lol) Jasmine

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Mardi 24 Mai 2016 à 14:17

    Bonjour Luck

    On en vois pas le bout he quelle histoire wink2

    Je te souhaite un bon après-midi.

    De gros bisous

    11
    Mardi 24 Mai 2016 à 14:23

    Très approximatif l'anglais !! une histoire sans "bout"...il faut que le commissaire se recycle !! Bonne journée Gros bisous Rozy

    12
    Mardi 24 Mai 2016 à 14:35

    Une histoire à dormir debout, le bout est où ? il faut lire jusqu'au bout et on en voit pas le bout , alors bonne journée ensoleillée Luc et quand j'aurais rattraper le bout ...je reviendrai ...

    Bise

    Christiane

    13
    Mardi 24 Mai 2016 à 18:16

    Alors ! On ne vient pas voir Emil ??? Pourtant y a qu'à cliquer !!!!

    14
    Mardi 24 Mai 2016 à 23:16

    Je pensais que je n'arriverai pas au bout....

    15
    Mardi 24 Mai 2016 à 23:25

    Quelle histoire pour un bout Luc,

    d'abord un bout n'existe pas, il faut deux bouts mais assis, mais sans scier le bout sinon il y aura 4 bouts! cette histoire de bouts m'a tellement fait rire que j'en bous!

    quelle boutade sans moutarde, ça me ferait éternuer!

    trêve de plaisanterie et bonne soirée avec bisous sur la joue et non le bout!! de rien du tout!

      

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :