• Ba Hallou, la cité perdue

    Ba Hallou, c'est un grand village tout en pierres, construit sur une butte en plein désert près de l'oued Gheriss. Il a été abandonné il y a environ 300 ans, à cause d'une énorme crue de l'oued qui a formé des marécages et créé une monstrueuse invasion de moustiques ! Du moins, c'est ce qui se dit...

    Quand on arrive là, c'est magique... perdus au milieu de rien, on essaie d'imaginer la vie des gens à l'époque, sans voitures, sans ville à proximité...

     

    « LE CANARDLes barcanes »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Avril 2016 à 10:15

    quel dommage que ce soit à l'abandon tu pourrais reconstruire un village non ???  sans les moustiques !! hein ..

    on a du mal à croire qu'il y a eu une crue à cet endroit tellement c'est sec !!!

    bon dimanche luc, avec le soleil aujourd'hui... que ça dure ! bizou flo.

    2
    Dimanche 3 Avril 2016 à 10:24

    Terrains à vendre ??vendu tel quel, JL

    3
    Dimanche 3 Avril 2016 à 10:34

    1- j"ai rien perdu .. donc inutile de vouloir me refiler tes ruines ...

    2- je n'ai plus les moyens d'en faire un Las Vegas  comme lorsque j'avais 20a .

    3- j'ai cessé toute activité depuis une quinzaine d'années et je ne me vois pas te conseiller pour remettre ces ruines en état ..

    Mis a part cela , les photos sont parlantes d'une région qui a du connaître ses heures de gloires, et il n'y a que toi pour nous faire découvrir ce monde dont on ne parle pas souvent ! celui du silence  sur terre .. Continue ....JF

    4
    Dimanche 3 Avril 2016 à 11:20

    tu te poses les mêmes questions que moi lorsque je passe dans le désert espagnol avec des hameaux abandonnés depuis?????;Rien à moins de 50 kilomètres; mourir dans ces coins perdus devait être la norme il y a un siècle.

    à bientôt 

    5
    Dimanche 3 Avril 2016 à 11:34

    Oui un endroit fascinant pour toi et les chanceux qui peuvent découvrir ces splendides ruines ! . Partage sympa , merci Luc et bon Dimanche ! , escapade  

    6
    Dimanche 3 Avril 2016 à 13:22

    Désolantes ces ruines, témoins du passé, qui va habiter là-bas, ce ne doit pas être facile !! on se demande comment des gens devaient y vivre !!!

    Bon dimanche gros bisous Rozy

    7
    Dimanche 3 Avril 2016 à 13:22

    Difficile à imaginer que l'oued est atteint le village et que les alentours étaient des marécages.Un endroit qui fait poser des questions... Mystère du Sud Marocain.

    Bn dimanche.

    8
    Dimanche 3 Avril 2016 à 14:48

    Il me semble que sur place ça doit être très émouvant  car même en photo ça fait de l'effet !!! On voit que la roue tourne !!!

    Bises

    9
    Lundi 4 Avril 2016 à 00:22

    Coucou Luc et au revoir de France,

    si j'ai la chance que mon mari cote sur son vieux portable eklablog on se barra peut être en avril, sinon ce sera en mai.

    Magnifiques ruines assez fascinantes... toujours de beaux paysages 

    Gros bisous et @+

    10
    Lundi 4 Avril 2016 à 09:42

    On ne rêve pas devant ces ruines car c'est difficile de les imaginer en vie! Par contre, savoir que la vie devait être dure et les coeurs larmoyants n'y avaient pas leur place, ça c'est évident!

    On ne sais pas leur genre de vie, mais il était trop dur pour nous, les affaiblis de notre siècle!

    Bises mon copain

    Gigi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :