• Vers Ayutthaya, y a (ya-ya) un temple complètement en ruine, le Viharn Phra Mongol Bopitr (à vos souhaits !). Y a pas de boudhas dorés (d'ailleurs y m'semble bien qu'y a pas du tout de boudhas !) mais y a des tas de trucs en forme de cloches, des colonnes et des machins à moitié écroulés au milieu des plantes et des arbres qui ont poussé en vrac là au milieu...

    C'est sympa cette visite, c'est beaucoup moins clinquant que les dorures modernes et j'suis sûr que Boudha vient se cacher là de temps en temps pour qu'on lui fiche la paix et qu'on arrête de le tartiner avec des feuilles d'or...

     


    16 commentaires
  • Après Tak, si vous continuez vers le sud, vous allez voir des paysages très jungle à la verdure très verdoyante avec de l'eau partout et des maisons sur pilotis posées au milieu des marécages. Ensuite, z'allez arriver à Ayutthaya.

    Et si comme nous vous avez faim, il vous suffira de vous arrêter dans un petit resto où vous pourrez déguster des trucs que vous avez pas choisi, parce qu'on comprend rien à ce qui est écrit sur la carte, ni à ce que raconte la serveuse... 

    Mais c'est bon quand même...

     


    17 commentaires
  • Tak

    Après être montés dans le nord, faut bien finir par redescendre. Donc vroum-vroum vers le sud tranquillos (ça vaut mieux, avec les fadas qui roulent n'importe comment). On passe devant le temple au joli nom de Wat Phrasing où on s'arrête le temps de prendre une photo (parce qu'on suppose qu'à l'intérieur y a sûrement des boudhas dorés qu'on a déjà vus).

    Ensuite on arrive à Tak, une ville très citadine avec des immeubles, des maisons, des rues et des p'tits temples miniatures par-ci par-là, histoire de pas oublier Boudha qui risquerait de se fâcher et nous envoyer ses dragons...

     


    13 commentaires
  • A Chiang-Maï, y a le Doï Suthep. C'est un temple plein de dorures (décidément Boudha aime l'or !) et de dragons de Disneyland. Pour y grimper, soit vous prenez l'immense escalier, soit le funiculaire qui vous amène en haut. Nous on a pris l'escalier (on était jeunes et dynamiques à l'époque). 

    Là-haut faut enlever les chaussures pour visiter. Le sol est en marbre super lisse et c'est un régal de marcher pieds nus ! 

    Y a des dorures dorées de partout, des sortes de parasols dorés, des boudhas dorés, des cloches dorées, des statuettes qui ressemblent plus à rien à force d'être dorées à la feuille. Et y a aussi des bébêtes colorées qui surveillent tout ça...

     


    17 commentaires
  • Tout près de Chiang-Maï y a la ferme aux z'éléphants. C'est très touristique, mais comme après tout nous en sommes (des touristes), on décide d'y aller voir si y en a (des éléphants).

    C'est un joli coin dans la jungle, avec l'oued qui coule et les plantes plantureuses et en définitive c'est super sympa. Les éléphants font des démonstrations éléphantesques et adorent prendre le bain dans la rivière. Ils adorent aussi les bananes... Françoise en avait acheté un régime pour donner un peu à l'un et un peu aux autres, mais y a un gros malin (gros on peut le dire hein !) qui a faufilé en douce sa trompe dans son dos et qui a chopé le régime entier ! Et gloup il a tout avalé d'un coup !

     


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique