• SUITE DE LA DIVINE ENQUÊTE IMPORTANTE

    Résumé : si vous n’avez pas lu le début, c’est même pas la peine de lire la suite, car les Voies de Dieu sont impénétrables. Amen.

     Le père Manganate remonta dans les étages afin de faire patienter Dieu pendant son entretien avec le commissaire Nouaboire. Mais il se trompa à nouveau d’étage et entra par inadvertance et par la porte dans la chambrette de la Vierge Marie, fort occupée à des activités peu avouables avec le Saint Esprit.

    - Ciel mon curé ! S’écria-t-elle. Pardonnez-moi mon père si j’ai pêché, mais aussi c’est çui-là qui arrête pas de me faire des avances, et vous savez ce que c’est, la chair est faible et tout çà.

    - Ma Rie, pardon, ma Mère… ma Sœur, ou quel que soit votre niveau familial, ce n’est pas vous que je venais voir, mais votre beau-père Dieu.

    - Ah bon, c’est l’étage au-dessus. Merci de refermer la porte en sortant.

    Notre vaillant curé s’empressa donc de monter d’un étage et se retrouva face à Dieu, qui commençait à s’impatienter, car il avait du mal à ajuster sa cravate pour la fête organisée par l’ange Gabriel (voir l’épisode précédent) et il tenait à être présentable devant la belle Junon, qui était invitée ce soir-là.

    - Mon Dieu, si c’était un effet de Votre bonté, pouvez-vous patienter jusqu’au prochain épisode, car… mais … mais… zut alors, voici que nous nous trouvons déjà dans le prochain épisode qui est en fait celui-ci. Je redescend donc voir le commissaire Nouaboire, s’il vous plaît ne bougez pas, amen.

    - D’accord mais dépêchez-vous mon père. Pardon, mon fils, car je n’ai pas de père, étant né de Dieu inconnu et j’ai pas que çà à faire, allez louia, mais faites vite.

    Notre père Manganate – qui en fait n’est pas du tout mon père – car j’ai bien connu le mien, redescendit vers le bureau du commissaire Nouaboire, celui à qui on ne fait pas croire que les poules ont des dents, dans l’intention de lui expliquer quels étaient les griefs retenus contre Dieu, en ce jour divin où la pente Côte descendait plus vite que l’Ascension ne montait… 

    Les histoires divines pouvant durer plusieurs millénaires, il est plus sage d’attendre le prochain épisode afin de ne pas lasser le lecteur.

    « ENQUÊTE TRES IMPORTANTE ET DIVINEFIN DE LA DIVINE ENQUÊTE »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Février à 12:33

    Putain...mais qu'et ce qu'ils attendent pour installer un ascenseur...? mdrrrr

    passe un bon dimanche.Ajaccio est sous le soleil c'est super...

    Bonne semaine.

    2
    Dimanche 12 Février à 12:56

    Il va falloir faire parler l'ADN car entre Père, Soeur, Mère, Dieu inconnu ... lol lol

    Ah ! les voies de Dieu (on a bien raison de le dire) sont impénétrables et ses instruments inconscients viennent se jeter dans nos jambes comme des roquets dans un jeu de quilles !!!!

    Bon dimanche Luc,

    A bientôt pour le suite MDR

    Bises

    Christiane

    3
    Dimanche 12 Février à 13:08

    PROMIS je pense que cet après-midi je pourrai venir le tom 1 pour comprendre le tome 2!

    Bonne ST Valentin pour toi ami luckyozz avec mon amicale pensée. Anne.

    4
    Dimanche 12 Février à 13:09
    5
    Dimanche 12 Février à 15:58

    Dieu c'est l'étage au-dessus, bien évidemment ! c'est même le dernier étage avec vue sur le monde entier avec surveillance accrue sur tes élucubrations écrites ! n'aie crainte, il est habitué et rigole autant que moi de te lire.

    Quel suspens terrible beurk, je crains le pire. Bon ok, je mélange un peu dans ce jeu de famille, le fils, le père et l'St-Esprit qui va venir mettre le "bazar" dans tout çà ! Plus qu'à faire entrer le diable dans ton escalier et alors là ! je crains le pire.

    Bon dimanche dans les "Bas de France" et gros bisous

    6
    Dimanche 12 Février à 16:58

    Je n'ai pas suivie, tout de même je salue ton initiative.

    Bonne soirée Luckyozz.

    7
    Dimanche 12 Février à 17:33

    Nom de D... ! Mais au fait, quel est son nom, se demandait un autre curé : le père Clus, qui carbure au rhum... à tismes ? Chris

    8
    Dimanche 12 Février à 18:03

    Bonsoir Luck

    Ah la la , il faut un ascenseur non de dioou he!

    J'attends la suite de ces élucubrations tongue

    Je te souhaite une très bonne soirée.

    Bise

    9
    Dimanche 12 Février à 19:19

    Compte tenu de l'âge respectable de tous les protagonistes de cette histoire Hautement Divine !!! Que Dieu vous bénisse !!!,  un monte/escalier (vous savez, comme ceux qu'on voit à la Pub TV...) serait souhaitable pour une meilleure communication... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :