• HISTOIRE POLICIERE COMPLIQUEE

    Vous connaissez les fabuleuses enquêtes du commissaire Nouaboire...

    Quand j'ai écrit celle-là, j'avais pas dû boire que du café... c'est du grand n'importe quoi, je le reconnais humblement...

     

    « Sauvons-nous, c’est une tapette ! » s’écria la mouche.

    Le commissaire Nouaboire, entendant ces mots, pensa dans son for intérieur et en aparté: « Encore une histoire de pédales qui créent des problèmes. Je me dois de résoudre cette affaire au plus vite ».

    Il enfourcha son vélo, auquel il manquait effectivement une pédale.

    Heureusement, la rue descendait, ce qui lui permit de prendre suffisamment d’élan pour percuter la voiture de Annabelle Miche, qui montait.

    « Veuillez m’excuser, madame », lui dit-il en rongeant son frein. « Mon vélo n’a plus de freins, car j’ai la mauvaise habitude de les ronger ».

    Tout en disant cela, il aperçut une tapette à mouche sur le siège conducteur et s’écria :

    « La tapette, c’est vous ! »

    « Mais vous m’insultez, Monsieur » lui dit-elle en lui collant une tarte.

    Car Annabelle Miche était une excellente pâtissière, réputée pour ses tartes.

    « Très bonne » ne put s’empêcher de remarquer le commissaire. « Pouvez-vous me dire si vous avez aperçu une pédale avec une tapette ? »

    « Non, car vous descendiez la rue alors que je montais »

    « Lesbienne descendue ? » lui répondit-il, avec un léger défaut de prononciation dû à la mastication.

    « Ciel, je suis refaite ! » s’exclama alors Annabelle.

    « Pourquoi ? La pédale c’est vous ? »

    « Non, moi, c’est la tapette »

    « Ah ? Et où est la pédale alors ? »

    « Je sais pas, moi je suis lesbienne ».

    « Vous êtes une fine mouche, lui dit-il ».

    « C’est justement pour çà que j’ai une tapette. Pour les mouches ».

    « Quelles mouches ? »

    « J’en ai une dans le dos, pouvez-vous me l’enlever ? » dit-elle en se dégrafant, ce qui fit tomber la pédale qu’elle cachait dans son corsage.

    « Annabelle Miche de mèche avec les mouches, je vous arrête pour vol de pédale».

     

    Quelle engeance, pensait le commissaire en s’éloignant dans le soleil couchant qui justement se couchait sur les champs de coquelicots coqueliquants, tout en fredonnant (le commissaire) « I ame pour lonesome commissaire qui are going at the maison », car il chantait toujours çà en anglais, mais très mal.

    « Le Wat PrateoUn beau circuit »

  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Mai 2016 à 09:08

    un billet d'humour pour démarrer cette belle journée ensoleillée en Auvergne

    merci du partage ...Jacques

    2
    Mardi 17 Mai 2016 à 10:10

    Tu en as toujours de bonnes !! 

    Belle journée ensoleillée pour faire du vélo et courir après les mouches .

    Bises à vous deux.

    3
    Mardi 17 Mai 2016 à 10:36

    Bonjour Luck

    Tu en as de bonnes toi , lol !

    De l'humour de bon matin , c'est bon ça yeshappy

    Je te souhaite une très bonne journée.

    De gros bisous

    4
    Mardi 17 Mai 2016 à 10:36

    j'aime bien la conclusion et la petite chanson qui va avec  :-)

    sinon , faut que tu arrêtes de fumer la moquette

    5
    Mardi 17 Mai 2016 à 10:46

    Moi j'aime toujours autant, plus c'est tordu et plus ça me plait, autant te dire que celle la ...........c'est du lourd    MDR DU FARFELU PUR  LUC !!!

    Merci pour ce bon polar, je pense qu'l n'y a pas que la bicyclette du commissaire qui est déjantée parfois !!! he  Bisous !!! 

    6
    Mardi 17 Mai 2016 à 10:59

    Quels beaux jeux de mots !! un régal !!! bonne journée Luck gros bisous Rozy

    7
    Mardi 17 Mai 2016 à 12:32

    Je me disais, c'est bizarre j'ai plus de nouvelles du commissaire, JL

    8
    Mardi 17 Mai 2016 à 13:01

    Hihi tu es plein d'humour ce matin c'est que tout va pour le mieux ! Même chez juju tu m'as fait m'éclater ... mais chut ! bonne fin de journée bisous !

    9
    Mardi 17 Mai 2016 à 15:50

    Je pensais que tu étais fatigué d'avoir monté et descendu tant de marches dans tes articles précédents mais ce serait mal te connaître Luc yesyes

    Tu es sûr d'être en vacances en ce moment ?

    Un régal littéraire et tu sais tu vas pouvoir prendre ton Powerfly grand luxe car les mouches en ce moment elles sont véloces !!! MDR, MDR ....

    Merci cher ami, il paraît que les hommes (dont tu fais partie ?) ne savent faire qu'une chose à la fois, j'ai l'impression d'être devant un

    Bonne soirée Luc,

    Bises de Christiane

    10
    Mardi 17 Mai 2016 à 16:51

    Bonjour Luchy

    Je viens te souhaiter une belle journée et belle semaine avec un beau soleil.

    Pas trop présente en ce moment....Avec la perte de mon ami, mais j'essaie de passer...

    Merci pour cette histoire ça fait du bien ...Pour répondre à ta question le merle c'est demain

    A bientôt gros bisous Jasmine.♥

    11
    Mardi 17 Mai 2016 à 17:51

    On cherche une tapette on trouve une pédale poursuivie par une lesbienne et un commissaire guidé par une mouche, voila où l'on aboutit avec le mariage pour tous.....Mdrrr

    Bonne soirée.

    12
    Mardi 17 Mai 2016 à 22:46

    ANNA BELLES MICHES ! ptdrrrr

    ça n'a ni queue ni tête mais on lit !!! hihihi..

    un champ de coquelicot au maroc pffff on aura tout vu  lol

    pas de tulipe à l'horizon en tout cas.. hihihi

    une bonne soirée, nuit, suis pas en avance aujourd'hui, j'ai quitté plus tard, gros bibi flo

     

    13
    Lundi 30 Mai 2016 à 21:01

    Étonnant et détonnant à la fois pour l'ensemble de tes posts.

    Au lecteur pressé d'en finir pour éviter la chute de tes histoires je dirai :vas doucement c'est tout bon, freine des quatre fers et effectue un magistral demi-tour...prends le temps de relire cette prose...il y a des découvertes qui attendent le lecteur fouineur !

    avec touts ma sympathie.

      • Dimanche 28 Août 2016 à 04:31

        Je suis revenu et n'en reviens pas !

        Quel plaisir de retourner aux sources de cet esprit facétieux..belle balade hors du temps et des contrôles de toutes sortes !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :