• FIN DE LA DIVINE ENQUÊTE

    Résumé : le père Manganate, venu voir le commissaire Nouaboire pour un problème avec Dieu, a rencontré Dieu, ce qui ne simplifie pas les choses… 

     

    - Mon commissaire, je vais vous expliquer toute l’affaire, dit le curé.

    - Je vous remercie, mais le commissaire Nouaboire c’est l’étage au-dessous. Moi je suis la femme de ménage, appelée couramment technicienne de surface, bien que la surface restreinte de ce bureau porte à croire que la technique y importe peu.

    - J’ai pas tout compris ma sœur, mais croyez que je compatis et que je vais m’empresser de descendre d’un étage.

    Ce qu’il fit avec célérité et se retrouva devant notre intrépide commissaire.

    - Ah c’est vous mon père, qui avez des déboires avec Dieu ! Pouvez-vous m’expliquer exactement quels sont vos griefs?

    - Dieu est pas gentil avec moi en ce moment, il me fait des reproches, tout çà. Et dernièrement il m’a accusé d’avoir mis de l’eau dans mon vin de messe.

    - C’est ennuyeux çà. Mais est-ce vrai ?

    - J’avoue que j’en ai mis un peu, mais pas beaucoup hein… faut dire que depuis que vous avez fait installer un alcootest à la sortie de la messe, il vaut mieux prendre quelques précautions…

    - Nous y voilà ! çà va être encore la faute de la police ! Je viendrai dimanche matin m’assurer par moi-même de votre bonne foi.

    Le dimanche suivant, vers midi, le commissaire Nouaboire sortit de l’église en zigzagant légèrement, trébucha sur les escaliers du parvis et atterrit la tête la première dans la voiture banalisée.

    - Ap… appelez-moi le cucu… le curé, dit-il au préposé à l’alcootest. J… j’ai deux mots àààà lulu… à lui dire !

    Le père Manganate arriva rapidement sur les lieux pendant que notre vaillant commissaire s’extirpait habilement de la voiture après s’être démêlé de la ceinture de sécurité qui lui bloquait le pied gauche, ce qui l’avait légèrement déséquilibré et propulsé sur le tableau de bord qui sous le choc avait libéré l’erbag. Le commissaire, qui avait commencé à souffler dans l’alcootest par acquit de conscience, se retrouva le nez dans l’erbag gonflé ce qui lui fit avaler l’alcootest.

    Il dit alors : « Râââââ heurk heurk, aaaarg ! »

    - Excusez-moi mon fils, j’ai pas bien compris, lui répondit le curé.

    - J… j’ai toutou… j’ai tout concon ! Dit alors le commissaire. J’ai tout compris ! V… hic ! z’avez mis du papa… du pastis à la p…p…place du vin de mémé… de messe. Et on peupeu pas vous zaza… accuser de fre frelater, puisqu’on mémé… met toutou toujours de l’eau d… dans le papa.. stis !

    A ces mots, le curé ne se tint plus de joie, car le commissaire Nouaboire venait encore une fois de résoudre avec brio cette affaire compliquée.

    - Merci mon commissaire, vous viendrez bien prendre une autre tournée pour fêter çà ? 

    FIN

    Le commissaire Nouaboire sur son fier destrier, face au disque d’or du soleil couchant, montait songeusement les escaliers menant à son bureau, tout en fredonnant en anglais : « Aïe aaaame pour lonlon… nesomeuuh coco… commissaire quiqui… qui rentrait atoto… at home ». Car il aimait bien fredonner en anglais.

    « SUITE DE LA DIVINE ENQUÊTE IMPORTANTELa grande famille Hips »

  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Février à 09:41

    Fin de l'histoire absolument croustillante, résumant une enquête périlleuse, si j'ai bien compris!

    Ton commissaire a finalement peu bu, à part l'épisode final!

    Comme quoi, le passage aux étages supérieurs lui avait fait du bien!!!!

    Toujours un style facile, note de la Gigi

    19/20

    pourquoi pas 20/20?

    je ne sais pas en réalité!!!

    Bises mon très cher copain

    La Gigi

    2
    Lundi 13 Février à 10:00

    bonjour Luck belle affaire digne de Cherlock, , oui le commisaire a pas bu

    mais a la fin il a bien bu mdr

    tu es doué mon ami pour les ecris et j'adore ce style

    passes une belle journée

    bisous Elyci

    3
    Lundi 13 Février à 10:02

    Je me suis perdu dans tous les étages et je ne savais plus si je suivais le curé où le commissaire !

    Si je comprends bien le coupable a été identifié; le pastis bien aimé!  Sans eau le pastis a les effets de l'élixir parégorique...

    Bonne semaine Luc.

    4
    Lundi 13 Février à 10:06

    Bonjour Luck

    Tu parles d'une histoire , j'en ai perdu mon latin happy!

    Il sais pris une bonne cuite tout de même he

    Je te souhaite une très bonne semaine.

    Bise

    5
    Lundi 13 Février à 10:39

    Je me suis emmêlée les crayons, mais c'était une belle histoire, où vas tu chercher tout ça, de ton imagination débordante surement. A quand la prochaine ????

    Bisous de Normandie où le ciel bleu et le soleil sont au rendez vous, on va sortir les lunettes de soleil, enfin presque, il ne fait que 4° quand même

    6
    Lundi 13 Février à 10:43

    J'en ai perdu mon latin mais comme il est tellement ancien, pas grave, je me suis bien marrée jusqu'à la fin de ton histoire mon ami et c'est bien plus important ...de nous faire travailler les zygomatiques dès le matin.

    Bises de Christiane

    7
    Lundi 13 Février à 11:17

    Tout est bien qui finit bien ... HIPS ! Le pastis (que tu consommes toujours avec grande modération bien évidemment et çà va de soi et c'est biensûr !) t'inspHIPS...ire beaucoup.
    C'est très drôle et j'apprécie car voilà l'humour qui me fait rire aux larmes. Des mots très forts et bien choisis comme papa, mémé, concon, peupeu, zaza etc ... des situations pas possibles avec cet airbag he et j'espère bien lire très vite la prochaine aventure du commissaire Nouaboire.

    A bientôt donc et gros bisous du lundi

    Pour moi une suze, merci !  ok, une gentiane, çà ira, tu vois, je suis très sage, je ne bois que des tisanes (bonne pour le tonique, l'estomac etc ... si si oops)

    8
    Lundi 13 Février à 11:18

    Une histoire rocambolesque où l'on se marre du début à la fin..

    Mais où vas tu chercher ces énigmes ..

    Beaucoup de vent en Auvergne,

    Bonne journée...Jacques

    9
    Lundi 13 Février à 11:21

    Salut Luc,

    non je ne bégaie pas mais ces''est ton prénom qui veut ça!

    Et puis la chute est trop drôle, je me suis bien marrée du début jusqu'à la fin!

    Et là je suis bien réveillée, mais le curé ne l'était pas au début, il aurait dû embarqué lui même que son vin avait un curieux goût anisé!!

    Pour les dates des photos c'est facile et indiscutable. Je suis sur  Mac et quand je charge les photos elles vont dans I Photo avec et y sont rangées automatiquement à leur jour de prise. Facile donc pour moi!

    Bonne journée et gros bisous

    PS: t'avais échappé aux mailles du filet et je me suis souvenue de cette histoire de dates et à la quelle je n'avais pas répondu! "Scuse mi".

    10
    Lundi 13 Février à 11:26

    Une histoire pleine de péripéties ! quelle aventure entre le curé et le commissaire à La Luck !!!

    Bon début de semaine gros bisous Rozy

    11
    Lundi 13 Février à 11:47

    hé bien ça rigole ici... ou ça picole je ne sais plus trop, mais en tous les cas, je viens trinquer avec le commissaire et le curé, car un petit pastis de temps en temps c'est super sympa (oui quand même avec de l'eau). Je te souhaite une be..belle jou... journée, biiiizzzzzz.

    12
    Lundi 13 Février à 12:36

    j'espère que tu as invité tout ce petit monde à ton anniversaire hein !!!! 

    moi je fête mes 57 ans le 6 avril, je suis contente d'avancer, comme j'ai hâte d'arriver à la retraite ... bernadette qui est fraichement retraitée et qui est venue manger avec nous dimanche m'a dit que ça lui a changé la vie, plus de stress du reveil,  peut enfin faire plein de choses, comme lire, voir ses amis, profiter de la vie quoi..  du coup ne prend plus de médicament pour la tension elle et redevenue normal !!

    soleil pour toute la semaine presque, on va en profiter pour balader, un bizou luc et un bon début de semaine je t'embrasse flo.

      • Lundi 13 Février à 15:53

        Ne languis pas trop la retraite ma Flo... c'est du temps et des années qui passent ! Profite de maintenant, c'est ça le plus important !

         

    13
    Lundi 13 Février à 15:45

    et qui a bu, boira ..

    bonne fin de journée

    14
    Lundi 13 Février à 16:06

    Bonjour Lucky

    Je viens te souhaiter une belle journée, en espérant que tu vas bien

    Une bonne semaine à toi....Tu es vraiment doué pour les histoires

    Bravo 20/20 Quelle aventure ce curé et le commissaire ...mdrrrrrrr

    Chez moi un vent terrible ,mais pas froid.

    Rdv ce soir chez toubib pas trop envie (lol)

    Gros bisous Jasmine...♥

    Image du Blog passiondesgifs.centerblog.net

    15
    Lundi 13 Février à 17:21

    Il ne faut pas avoir trop bu pour suivre ton histoire !

     Il semblerait que chez Luc, le pastis soit une longue histoire d'amour !

    En évoquant le pastis, je pense immanquablement aux Chevaliers du Fiel, ils carburent tous les deux à ce divin breuvage (enfin, je dis ça mais je n'aime pas le pastis ! ) et la carafe d'eau, ils la déposent sous la table les bougres !!!!

    En moment, pour ma part, je prends un petit apéro prénommé " Couilles de Singe "de temps en temps en cuisinant entre autre un petit taginewink2, et c'est pas une blague !

    16
    Lundi 13 Février à 23:01

    COUCOU? COMMENT TU VAS? JE VIENS TE FAIRE UN PETIT COUCOU DANS TON SYMPA UNIVERS , en te souhaite une très bonne nuit ! Très bonne fete de st valentin, avec ou sans mais surtout heureux! Gros bisous caty 

     

    17
    Lundi 13 Février à 23:12

    et bien une bonne st valentin pour demain

    et pas trop d abus les jeunes gros bisous mon ami

    18
    Mardi 14 Février à 06:03

    Coucou Luck , oui une petite histoire marrante , merci et passe une bonne fête de la Saint Valentin , bisous , escapade , 

    19
    Mardi 14 Février à 09:42

    bonjour Luck tu vas bien ce matin

    passes une bonne St Valentin mon ami

    bisous Elyci

    20
    Mardi 14 Février à 16:53

    Ferré en égyptologie, le commissaire Nouaboire Akhen at home ? (hi hi) Chris

    21
    Vendredi 17 Février à 10:26

    Je suis parti si longtemps que ça pour avoir loupé tous ces événements, je vais rattraper mon retard, sacré commissaire, JL

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :